Lorsque notre phare s’éteint…

Ça ne fait pas 2 mois que mon phare s’est éteint, et bien que j’arrive majoritairement à garder le cap pour une foule de raisons qu’il serait futile d’énumérer… si tu savais le nombre de fois que mon cœur et mon esprit se posent sur les innombrables détails qui me rappellent ta lumière…

Lorsque la nuit étend ses franges ébène et caresse les étoiles sous la douceur maternelle de la lune… je te vois… ton regard intense posé sur moi, qui suis restée.

Tu sais que mon navire ne sera jamais plus le même sans toi, mais il voguera fier et usé par un amour qui sera toujours, mais qui n’est plus tangible pour la mortelle que je suis.

Alors que plusieurs pourraient penser que j’ai été ton phare, c’est tellement toi qui fus le mien…

Tu me manques, mon cœur.

– Extrait du livre Le Trèfle à 4 pattes ❤️🍀


Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s